Produits


Traitement de sterilisation des bois d'emballage et des palettes


Une voie de diffusion des maladies forestières à toujours été l'espédition de marchandises dans emballages faits avec du bois infecte, qui ont ainsi vehiculé d'un continent à l'autre des parasytes très dangereux.
Pour freiner la diffusion de cette plaie l'International Plant Protection Convention (IPPC, un organisme associé à la FAO) a émis en Mars 2002 la NORME ISPM15 (International Standard for Phytosanitary Measures) qui impose la stérilisation de tout bois utilisépour la fabrication d'emballages ou de palettes à travers un traitement thermique ou à travers una fumigation au bromure de méthyle. Ce dernier est peu pratiqué car fortement polluant, celui utilisè couramment est le premier qui consiste à chauffer le coeur du bois à 56°C et de le maintenir à cette temperature pour un temps non inférieur à 30 minutes.
La mise en oeuvre de cette norme et la vérification de sa correcte exécution est confiéè dans chaque pays au National Plants Protection Organization (en France = DRAF/SRPV) un organisme généralement rattaché au Ministère de l'Agreculture et des Forêst: c'est a cet organisme qu'il faut s'adresser pour avoir tous les détails d'application de la Norme et pour obtein le numèro d0agréatio à indiquer sur les attestations.
Le traitement thermique de stérilisation peut être réalisé contemporairement au séchage ou bien comme process indépedant: dans le deuxième cas le temps global nécessaire pour réaliser un cycle ressortant de la pratique de centaines de clients se situe entre 3 et 7 heures, en fonction du mode d'application de la Norme, de la température de départ et de la puissance thermique disponible.


séchage de stérilisation
Certificat de traitement
séchage de stérilisation
Certificat de traitement
séchage de stérilisation
Contrôle électronique HTC
séchage de stérilisation
Contrôle électronique HTR
séchage de stérilisation
Electronic armoire pour HTC

Supervision et attestation du traitement

Le mode d'application de la norme ISPM15 varie d'un pays à l'autre: des pays ont décidè que la température du coeur doit être monitorée directement par le moyen de sondes spéciales introduites dans le bois, d'autre pays ont choisi la voie indirecte imposant comme la France un certain nombre de sondes qui mesurentnla température de l'air de la cellule.
A la vue de ceci Nardi a developpé un appareil qui s'adapte à tous les cas de figure et qui permet de suivre le déroulement cu cycle, de recolter et mémoriser la température des différentes sondes pour restituer, à la fin du cycle comme 10 mois plus tard, les valeur sur un protocôle spécificue (l'attestation) portant les coordonnées du client et la description du bois soumis au traitement, conformement aux préconisations de la norme ISPM15.
L'appareil existe en deux versions: le modèle "HTR" servant seulement de controleur et qui doit être associè à la régulation du séchoir et le modèle "HTC" incorporant un PLC et capable de piloter lui même le four de traitement.